AU BORD DU FLEUVE : musique, théâtre d'ombre, conte, danse

    Depuis 2006, l'ensemble Pang Pung explore les cultures orientales et asiatiques à travers la musique, la danse, le conte ainsi que le théâtre d'ombres. Nous vous invitons à découvrir notre première création pluridisciplinaire, «Au bord du fleuve», inspiré de « Siddhartha », le roman d'Hermann Hesse. Quête personnelle, pérégrination, méditation : le personnage de Siddhartha se construit, s'abandonne et se redécouvre tout au long de sa vie. Dans notre spectacle, il prend différents corps et différentes voix. Il cherche à se découvrir, à se libérer de la souffrance et ainsi à s'ouvrir au fleuve, à ses semblables, au monde. Il est pour nous un symbole de l'humanisme.

Vincent Couprie : tablas, harmonium et percussions

Jean Desaire : composition / guitare-bouzouki, banjo-vièle et sarod
Brice Kartmann : mise en scène / basse acoustique et baglama
Christophe Moure : conte et manipulation de marionnettes du théâtre d'ombres.
Kadek Puspasari : chorégraphie / danse.


Au Bord Du Fleuve : Teaser from Pang Pung on Vimeo.

Enjeux du spectacle

    Siddhartha Gautama est le fondateur historique du bouddhisme, le premier bouddha. Dans son roman, l'auteur s'est inspiré de cette figure religieuse pour créer un héros en quête d'absolu et d'éveil qui parvient à surmonter sa propre souffrance. Nous avons choisi ce roman pour créer un spectacle transdisciplinaire, où se croisent musique acoustique, conte, danse, marionnettes et théâtre. Chacune des disciplines participe au récit, au parcours initiatique de Siddhartha. La lecture de ce roman a été une source d'émotions ainsi que de questions philosophiques et culturelles que nous avons décidé de présenter au public sous forme de scènes, en interprétant librement l'œuvre de Hermann Hesse. Au terme de sa quête, lorsque Siddartha atteint finalement l’éveil au bord du fleuve, nous nous questionnons avec lui : qui sommes-nous et qui souhaitons-nous être ? Sommes-nous proches de la vie, de la mort, de ceux qui nous 
entourent ? Quelle éducation souhaitons-nous conserver, questionner, transmettre ?
Avec Siddhartha Hermann Hesse a donné une œuvre qui traite des fondements de l'humanisme. 


    Pang Pung recherche des sonorités acoustiques en mélangeant influences traditionnelles, expérimentations sonores  et compositions. En intégrant le conte, les marionnettes du théâtre d'ombre puis la danse, nous avons investi un projet de création  commun pour que toutes ces disciplines puissent former un nouvel ensemble. Nous avons choisi de nous inspirer de Siddhartha d'Hermann Hesse pour initier un spectacle transdisciplinaire et multiculturel en travaillant collectivement. « Au bord du fleuve » est avant tout le récit d'un voyage vers l'éveil et l'humanisme. La musique peut suivre le héros tout comme le représenter, signifier ses émotions. Le conte peut donner le récit tout comme questionner le spectateur. Le corps peut incarner Siddhartha tout comme le fleuve qu'il va finalement trouver. Les rôles évoluent tout au long du spectacle pour que les différentes pratiques artistiques puissent réellement dialoguer,  fusionner et offrir de nouvelles émotions au spectateur.